Accueil Tuto emailingDéfinitions emailing Emailing et RGPD : Tout ce qu’il faut savoir en 2020

Emailing et RGPD : Tout ce qu’il faut savoir en 2020

par Bastien Corthésy
Emailing-et-RGPD

Le RGPD ou Règlement Général sur la Protection des Données (référence numéro 2016/679) est un règlement de l’Union Européenne, touche évidemment aux données.

En deux mots, la collecte de données doit être fait avec le consentement des personnes concernées. Toutes ambiguïtés ou autre et vous serez hors RGPD. Donc attention à bien suivre les règles.

Pour ce qui nous concerne, il y aura deux domaines principaux. La collecte de données et les newsletters.


1. La collecte donnée

Il faut que tout soit fait avec transparence et en étant facilement compréhensible.

Cela signifie, ne pas essayer d’obtenir des données à l’aide d’une double négative ambiguë.

Les pratiques à suivre sont les suivantes :

  1. Opter pour un double opt-in : Vous aurez ainsi une preuve évidente du consentement des personnes concernées.
  2. Ne pas utiliser de cases pré-cochées voir jouer avec les habitudes des gens pour obtenir leur autorisation.
  3. Avoir un formulaire conforme au RGPD, assurez-vous aussi que les outils ainsi que le fournisseur mail soient conformes.
  4. Avoir des options de désinscription facilement atteignable et ainsi garder les listes à jour.

Pour avoir un formulaire conforme, je vous laisse regarder la section sur le sujet plus bas.


2. Les newsletters

Ces dernières sont aussi concernées par le RGPD. Il faut respecter tous les points précédents. Mais attention ! Une autorisation pour la collecte de donnée n’est pas valable pour l’inscription à une newsletter. Il vous faudra donc faire attention d’ajouter des coches supplémentaires dans votre formulaire.


3. Créer mailing RGPD

Maintenant il faut créer un formulaire, il faut que ce dernier permette de collecter les données nécessaires, dans les bonnes conditions et en suivant les bonnes règles.

  1. Le consentement doit être donné de manière active. Donc les cases pré-cochée sont interdites ainsi que les « non-refus »
  2. L’explication doit être claire et univoque, la personne concernée doit savoir quelles données sont collectées et à quelle fin.
  3. La personne doit pouvoir retirer son consentement et doit être informé de cette capacité.
  4. La preuve du consentement doit être gardé car ce sera à vous de prouver l’acte.

4. Bien conserver les données et garder les listes à jour

Il faut donc faire attention à bien garder toutes les données et garder vos données à jour, c’est-à-dire retirer les personnes qui demandent à l’être. Savoir d’où viennent vos données et de quelle manière elles ont été collectées et dans quel but.

Si un contrôle est effectué, il faut que vous ayez toutes les preuves facilement atteignables.

Restons connectés !

Vous pouvez également recevoir des astuces et les meilleurs articles du blog chaque mois en vous inscrivant à notre Newsletter (et en nous suivant sur les réseaux sociaux).

Vous avez une question à propos de cet article ou d’une autre thématique de l’emailing ? N’hésitez pas à nous les poser en commentaire ou en prenant contact avec nous ! Nous y répondrons avec plaisir.

[Total : 0   Moyenne : 0/5]

Articles similaires

Laisser un commentaire