Accueil Statistiques emailing Emailing : Le Taux de Délivrabilité moyen en 2020

Emailing : Le Taux de Délivrabilité moyen en 2020

par Bastien Corthésy
Le Taux de Déliverabilité moyen en 2020

La délivrabilité correspond au pourcentage de mails qui arrivent dans une boîte mail.

Plusieurs facteurs vont influencer ce dernier, les filtres anti spam, des listes qui ne sont plus à jour ou un logiciel emailing pas très efficace.

Taux de délivrabilité moyen en 2020 est de 99.3 %, il y a donc uniquement un taux de rebond de 0.7 %. Le taux de rebond est l’exact inverse du taux de délivrabilité, il correspond aux mails qui ne sont pas arrivé.

On va prendre les deux taux d’avant. 100 = 99.3 % + 0.7 %, il suffit de retirer l’un à 100 pour retrouver l’autre.

Je vous explique ceci car l’article d’aujourd’hui se base sur une étude de Campaign Monitor, qui parle justement de taux de rebond (Bounce Rate) entre autre :

Voici le premier tableau important, on y voit plusieurs taux différents, celui qui nous intéresse est le dernier que j’ai encadré qui parle du fameux Bounce Rate (taux de rebond)

Taux de rebond par jour et par industrie

On peut déjà voir que d’une industrie à une autre le taux peut varier énormément, entre 0.40 % pour les plus bas et pouvant monter à 2.20 % maximum.

Si votre taux de rebond ne correspond pas à ces chiffres pas de panique, vérifiez si votre liste est à jour et regarder si vous ne finissez pas dans les spams.

Taux de délivrabilité par jour

Nous avons ici un tableau sur le taux de rebond par jour pour chaque industrie :

Taux de déliverabilité par jour

Le taux de rebond varie très peu d’un jour à l’autre, les différences sont plus entre les différentes industries.

Si on fait une moyenne par jour alors on voit que mercredi à le meilleur taux, avec 0.6 % de taux de rebond et les pires jours sont vendredi et samedi avec une moyenne de 0.8 %. On constate une faibée différence entre les deux.

Comment baisser le bounce rate et monter le taux de délivrabilité ?

Si vous avez déjà lu mes deux autres articles sur le taux de désabonnement et celui sur le taux d’ouverture qui sont basé sur la même étude, alors vous reconnaîtrez certains conseils qui sont valable pour plusieurs aspects en emailing.

Je vais cependant donner maintenant des conseils sur comment baisser le taux de rebond et améliorer la délivrabilité.

Ne pas utiliser de listes achetées, trop ancienne ou plus à jour

Il existe des listes que l’on peut acheter, évitez les ou vous allez avoir plein de plaintes en tant que spam et serez bloqué. Si vous utilisez des listes dépassées alors vous aurez des problèmes similaires.

Pour garder un liste en état il faut la faire soit même et régulièrement retirer les adresses invalides, ce qui baisse le taux de rebond et le risque de passer en spam.

Utiliser un système de double inscription (double opt-in)

C’est une option que l’on retrouve dans les outils d’emailing qui demande de confirmer par mail l’inscription à une newsletter. Cela permet de baisser le risque de finir en spam.

Éviter de passer pour un contenu spam

Faites attention à ne pas passer pour du spam à cause de vos titres ou du contenu. Trop d’images sont par exemples une mauvaise idée. La qualité est très importante.

N’oubliez pas non plus de rendre la désinscription facile, sous peine d’avoir des plaintes et risquer d’être considéré en tant que spam.

Ne pas utiliser d’adresses gratuites

Ou alors d’utiliser un nom de domaine gratuit, qui auront beaucoup plus de chances de passer en spam.

[Total : 1   Moyenne : 5/5]

Articles similaires

Laisser un commentaire